Bons Baisers de Lomé La Belle

Lomé la belle - Marché et catédrale

Les cocotiers, les stands de fruits et les sacs de gari défilent sous mes yeux. Le vent fouette mon visage. La salsa résonne depuis l’autoradio. Plus tôt cette année je redécouvrais Lomé La Belle et un peu du Togo. Voiture, taxi moto, pirogue et balade à pieds ; famille chère et nouvelles rencontres. Voici quelques visites à ne pas manquer si vous passez par Lomé !

Le grand marché


Pour prendre la température d’une ville africaine, rien ne vaut un tour au marché !
À l’heure où dans le pays voisin on pense à détruire le plus grand marché d’Afrique, je m’empresse d’aller errer parmi les étales aux milles couleurs et parfums, guidée par mes tantes avisées.
Petite escale à la Cathédrale de Lomé, classique incontournable d’une visite, puis je me perds entre les épices, poissons séchés, farines, wax et autres pagnes, chargeurs, bassines, chaussures,… On marchande, on compare, on abandonne, on achète, on se fâche, on rit, on se plaint du coût de la vie, on trouve des compromis.
Demain j’irai dans un autre coin, voir les ‘venus de France’ et jeter un coup d’œil chez les maliens, ils vendent de bonnes radios et celle de ma tante ne marche plus !

Asrafobawu, une marque ‘made in Togo’ qui célèbre les savoir-faire africains


À quelques jours près je manque l’homme que l’on nomme Elom 20ce, artiste prolifique togolais. Musique, documentaires, mode, les projets se suivent et s’enchevêtrent pour le rappeur panafricain.

Il est malheureusement en voyage lors de ma visite à Lomé. Partie remise, mais grâce à ses recommandations avisées j’ai le plaisir de découvrir sa marque Asrafobawu dans des boutiques de différents quartiers de Lomé .

Elom 20ce, créateur de la marque togolaise Asrafobawu
Elom 20ce, créateur de la marque togolaise Asrafobawu

Hommage aux savoir faire du pays et du continent, chemises, robes, boubous et vestes à capuche embrassent la mode actuelle tout en célébrant tradition et originalité. KENTÉ, BOGOLAN, TYE&DYE, INDIGO, PATCHWORK, BRODERIES… tous ces textiles sont ici remis au goût du jour et le choix est difficile tant les modèles et les couleurs sont beaux.

‘Toutes ces richesses sont nôtres’ comme le dit bien Elom 20ce, et en gardien des traditions il sait les valoriser : explorer les matières, connaître l’histoire des techniques, les maintenir en vie, travailler avec les artisans et ainsi encourager le made in Togo, voici là l’une des nombreuses missions excitantes d’Elom 20ce, un passeur de savoirs précieux !

Les Kpomega, gardiennes du sanctuaire dans certains cultes traditionnels au sud Togo. Habillées ici par Asrafobawu
Les Kpomega sont les gardiennes du sanctuaire dans certains cultes traditionnels au sud Togo. Habillées ici par Asrafobawu pour le clip Egungun d’ Elom 20ce

Découvrez le catalogue complet Lonlon, incluant toutes les collections Asafrobawu ici.

Les vêtements Asrafobawu sont à retrouver à Ikonik Glam et au café Tcha Tcha à Lomé.

Le Palais de Lomé, centre d’art et de culture et poumon vert de la ville


Le Palais de Lomé

Profitant de la brise matinale, je me lève et pars dans les rues de Nyékonakpoé et Kodjoviakopé jusqu’à la mer. Là, face à la plage, s’impose à moi le Palais de Lomé. Majestueux, imposant, drapé de blanc, entouré de son parc foisonnant.
Depuis 2019, ce vestige de l’histoire coloniale et politique du Togo a retrouvé de sa superbe pour accueillir art et culture et ouvrir ses portes au grand public.
Un parc magnifique s’étend sur plusieurs hectares. La diversité de la végétation, le souffle du vent dans les palmiers, le piaillement des nombreux oiseaux m’accueillent. Les arbres centenaires, comme des vieux pères, me regardent passer. Les bassins de l’entrée m’apaisent.
Je m’approche et admire l’édifice rénové avec soins, particulièrement ses boiseries. Puis, intimidée, je monte les marches, curieuse de découvrir les expositions que présente cette nouvelle institution.

Si j’ai manqué l’inauguration, pour autant je ne veux perdre l’exposition photographique ‘Racines de l’imaginaire‘ par le collectif d’artistes, designers et créatifas togolais Togo Yeye. Je m’arrête ensuite un instant dans le patio paisible du Palais, apprécie son architecture, ses palmiers, et quelques photos de sa rénovation (un travail titanesque).
Je continue la visite et découvre 10 artistes contemporains loméens grâce à une exposition sans titre qui mêle nombre de mediums : peinture, collages, sculptures, dessins… Enfin, à l’étage, un voyage dans le temps m’attend avec l’exposition Lomé, portraits d’une ville.

  • Togo Yeye - Exposition Les Racines de l'imaginaire, Palais de Lomé 2022
  • Richard Late Lawson Body, artiste togolais

Avant de reprendre ma promenade, je m’abandonne à la vue digne d’une carte postale, l’océan à l’infini et fais un dernier tour dans le parc immense. Prochaine halte, une oasis au cœur du quartier : le Tcha Tcha.

Découvrez les 3 expositions inaugurées en 2022 au Palais de Lomé grâce à notre article à lire ici.

Vue du Palais de Lomé

Palais de Lomé
Entrée du public : avenue Sarakawa, Lomé
Horaires : samedis et dimanches de 10h à 17h

Tcha Tcha, un oasis au cœur de la capitale


La terrasse du café Tcha Tcha à Lomé

Café arty, boutique et chambre d’hôte, Tcha Tcha est une villa artistique pleine de charme. Maison des années 1960 aménagée avec goût, l’endroit est accueillant et le jardin soigné, idéal pour faire une pause au cœur de la ville. Sans aucun doute une réelle amoureuse de Lomé a initié ce lieu !
L’équipe est chaleureuse, la terrasse agréable autant que les lectures proposées inspirantes. Le succulent menu met en valeur des ingrédients locaux et la boutique propose un choix raffiné d’artisanat, d’objets chinés et de marques togolaises : Kari Kari, Asrafobawu, etc.
À l’abri des regards, la chambre d’hôte est agencée avec élégance et je m’abandonnerais presque à une sieste dans ce havre de paix… mais d’autres vons de Lomé attendent d’être explorés !

Tcha Tcha Café
quartier Kodjoviakopé – Lomé
Ouvert du mardi au samedi 9h-18h

Artisanat, Lomé créative


Le Togo est réputé pour son bois et ses tissages… ateliers, petites boutiques, centres d’artisanat. Tant de matières et de savoirs-faire qui nous entourent depuis l’enfance et que je me plais à réexplorer à chaque voyage.
Pour cet après-midi, c’est Estelle qui m’accompagne. Entre Paris et Lomé, la créatrice a initié Kente Project à la croisée des chemins entre sculpture, design et mode, réinterprétant les usages en collaboration avec des artisans locaux. Nous entrons dans ses boutiques favorites, partons à la rencontre d’artisans et grâce à elle je pénètre dans l’atelier Tayé Tayé, temple du bois avec qui elle collabore étroitement.

De cette escapade, je reviens avec quelques articles coups de cœurs, timide aperçu de la richesse d’un pays d’Afrique qui n’était pas encore représenté dans la collection Africa Blooming. Ils sont à retrouver ici.

  • Set de 3 bols en bois - Africa Blooming Shop
  • Bol en bois d'ébène et sa cuillère
  • Éventail tressé du Ghana - Africa Blooming
  • Éventail Bolga rose
  • Bourse tressée du Ghana

La côte togolaise


Sur la route du retour au Bénin, je m’arrête dans des lieux chers à mon cœur… je reste subjuguée par la beauté des paysages, la générosité de la nature, la vie simple au village et la bienveillance de celles et ceux qui rendent cette visite si spéciale. Je reviendrai bientôt.

Aneho, 2022